Home » Joueurs » TSONGA, Wawrinka était plus fort…

TSONGA, Wawrinka était plus fort…

647 vu

Jo Wilfrid Tsonga l ‘avoue il est un peu passé à côté de son match contre le suisse.

Ce quart de final prometteur était une occasion en or pour Tsonga de briller à nouveau à Melbourne lui qui avait connu la gloire en 2008 en parvenant en finale contre Djoko déjà.

Mais cette année Djoko n ‘est plus là et Murray aussi, les hyènes dans le sillage des lions ne devaient pas rater l ‘occasion de se faire une place.

Pour le coup Wawrinka s ‘est montré plus féroce et à dompté Tsonga qui le reconnait lui même

Dans ses propos relayés par le journal L’Equipe,   le français avoue

 » je suis un peu passé à côté, Je n’étais pas très précis. J’avais du mal à jouer là où j’avais envie de jouer, même quand c’est moi qui étais dans le terrain. Du mal à jouer le bon coup. Je suis déçu de ne pas avoir fait un meilleur match que ça. C’est dans ces moments qu’il faut être bon. Aujourd’hui (mardi) je n’ai pas été à la hauteur. Je suis hyper déçu. »

Au moins c ‘est clair on a compris Tsonga est conscient qu’il n ‘ a pas été terrible, le pire c ‘est qu’on le sentait incapable de corriger le tir.

Le break réalisé  au  2 eme set dans le money time est caractéristique de la faiblesse du français, ayant pris le service de wawrinka à 4-3 , il se fait débreaker blanc derrière . absurde non …

La suite on la connaît , le vaudois enchaîne jusqu’ à la fin sans se soucier de son adversaire.

Heureusement qu’il y a tie break au premier set sinon c ‘était la démonstration avec un douloureux 6-4 6-3 pour finir.

Le reste de la conférence de presse tourne à la séance de psychanalyse ou professeur Tsonga nous explique qu’il gagne ses matchs en étant costaud au service et qu’il se focalise sur un seul break par set .

Mais contre Wawrinka ça ne marche pas comme ça, le suisse qui déploie ses batteries de missiles et une artillerie imposante affiche une puissance alliée à une précision qui fait souvent mouche contre les joueurs comme Tsonga qui ont du mal à varier le jeu.

En gros c ‘est pas qu’une affaire de puissance. ça serait trop simple, non?

Y’a bien eu ce pseudo incident entre les deux joueurs qui se connaissent depuis toujours, ils sont voisins en suisse, ils jouaient au foot ensemble avec la clic de français  avant la bien courtoise finale de coupe davis à Lille.

Depuis je crois qu’ils sont pas trop potes, mais suffisamment pour se donner en spectacle devant le monde entier. Sacrés franco phones , ça a parlé en français le public a rien compris.

On peut vous le traduire en Anglais ça aurait donné   » You talking to me, youuuu talking to me… avec un peu d’imagination bien sûr …LOL

Les bookmakers ne finiront pas ruinés, et les parieurs n ‘auront pas fait fortune en misant  sur Wawrinka.

On souhaite au suisse de dormir un peu cette nuit, et à Tsonga de retrouver son  tennis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *