Home » Non classé » Richard GASQUET, Retour douloureux à Barcelone

Richard GASQUET, Retour douloureux à Barcelone

531 vu

Le français Richard Gasquet qui avait raté la tournée américaine en mars pour cause         d ‘appendicite, a retrouvé la compétition aujourd’hui au Masters 500 de Barcelone .

Douloureuse fût la reprise et l’on sera pour une fois indulgent avec Richard Gasquet.

Opposé au Lucky Looser japonais Yuchui Sagita, 91 éme mondial, le français s ‘est incliné en trois sets, avec un tie break au dernier.

Loin d ‘être une déception, le retour programmé à Estoril a été avancé à Barcelone, et franchement, on est content que Ritchie se porte bien.

Bruguerra qui est sûrement instigateur de ce retour prématuré , sait que son poulain a besoin de jouer, de prendre des repères et retrouver son rang.

Les années ont passée , Gasquet arrive à la trentaine, et les performances semblent bien plus compliquées qu’auparavant à réediter.

Enfin pas pour tout lemonde, il est des trentenaires qui enchaînent les Décimas , comme d ‘autres enfilent des perles. On restera prudent , et on considérera que Richard Gasquet fait ce qu’il peut quand       d ‘autres font ce qui  semble impossible.

Le tableau de Barcelone, relevé, sera aussi le théâtre de luttes intestines.

Entre un Zverev qui rêve d ‘en découdre, un Murray qui aboie à qui veut entendre qu’il est numéro un mondial, ou d ‘autres comme Thiem qui semblaient être sur orbite , on revient bien terre à terre sur les chemins de traverse ou seul Rafael Nadal connaît la route du bonheur.

Pour Gasquet, comme d ‘habitude , de défaites en déroutes , on croit lire l ‘aboutissement du fatalisme.

En tout cas, à défaut d ‘être une arène pour le taureau de Manacor, on a comme il se doit pour gasquet, sur le Pista 1 , comme un air de vacances prolongée.

On souhaite à Richard Gasquet un prompt rétablissement, ou plutôt une irrésistible envie de gagner.

Il est vrai que notre Ritchie avec son ambition débordante, ne croque la vie à pleine dent que dans les âpres compétitions de Atp 250;

Rendez vous donc à Estoril, l ‘air marin de l ‘atlantique éveillera dans ce catalan de toujours des humeurs un peu plus agressives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *