Home » Non classé » Juan Martin Del Potro vs Andy Murray, La révolution sinon rien…

Juan Martin Del Potro vs Andy Murray, La révolution sinon rien…

423 vu

Juan Martin Del Potro affronte ce jour Andy Murray au troisième tour de Roland Garros.

Il y a quelque temps , cette affiche aurait été une finale, elle est aujourd’hui un préliminaire, elle fait cependant sensation tant les enjeux sont importants.

L’argentin qui est à l ‘évidence le chouchou des coeurs, se retrouve face à un numéro un mondial en plein doute et surtout à l ‘aube d ‘échéances gigantesques.

Défendre une finale de grand chelem n ‘est pas une mince affaire, mais quand on arrive sans repères, sans victoires significatives et dit on avec des séquelles de blessures, l ‘affaire semble mal engagée.

Sans reprendre le parcours de l ‘écossais depuis le début de l ‘année, on se rend compte immédiatement du fossé qui le sépare de son statut de fin d ‘année 2016 , ou il était incontestable leader du circuit.

Les mois passent et ne se ressemblent pas , sauf les six derniers qui ne sont qu’un enchaînement de forfaits, de défaites voir de désillusions. Finie la lutte de pouvoir contre Djokovic, la menace est ailleurs, et pas qu’avec Nadal ou Thiem. On sent que n ‘importe quel top 20 peut sortir un Murray mal inspiré.

Les scénarios catastrophes de Rome et Madrid, battu sévèrement par Fognini et Coric démontrent largement l ‘impuissance de l ‘écossais à tenir son rang, voir même à se tenir au dessus de ligne de flottaison . A part une demie finale à Barcelone battu par Thiem rien depuis l ‘énigmatique finale de Doha contre son triste confrère.

Pas question ici de rentrer dans des explications forcément incohérentes  et douteuses. Pas non plus l ‘intention de se perdre en conjectures inutiles, pour comprendre que Andy Murray est redescendu d ‘un cran, voir de deux, et qu’il est aujourd’hui dans la situation d’un joueur qui doit prouver faute de confirmer. Et cet après midi la tâche sera complexe, car ironie du sort il retrouve un joueur dans le processus inverse.

Juan Martin Del Potro, le revenant, le monsieur 1000 places de progression en un an, le monsieur Jeux Olympiques, Héros de tout un continent, Mister Coupe Davis, il est  surtout le super mec que tout le monde adore. Celui qui s ‘est montré tellement humain avec Almagro dans la souffrance avant hier, celui qui nous redonne l ‘envie, la joie et la passion que ce sport sait produire quand les meilleurs nous plongent dans l ‘ennui mortel de la victoire sans saveur.

Qu’est ce que la Décima devant les valeurs humaines, qu’est que le trophée devant la passion, et qu’est ce que la victoire devant le combat. Juan Martin Del Potro incarne à lui seul toutes ces notions , toutes ces petites étincelles capables d’allumer le grand feu de la passion.

A Rio et à Zaghreb on était pas encore prévenu, cet après midi à Paris , le public goûtera à cette joie immense de voir un homme simple mais engagé ,tel un révolutionnaire , combattre à la mort au nom des valeurs universelles du sport.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *