Home » Non classé » Andy MURRAY, foudroyé par Vasek POSPISIL à Indian Wells

Andy MURRAY, foudroyé par Vasek POSPISIL à Indian Wells

454 vu

Andy Murray doit commencer à se dire que le statut de numéro un mondial n ‘est finalement pas un cadeau.

Après une défaite sévère à Melbourne contre le grand frère Zverev, une  frayeur sans nom contre Kohlschreiber à Dubai et maintenant une élimintation dès son premier match à Indian Wells contre l ‘excellent Pospisil.

En night session et dans un stadium 1 ultra comble , le canadien a livré un match sans complexes.

Le tennis deviendrait il l ‘égal des jeux du cirque à la Rome Antique.? Peut -être bien.

Pospisil issue des qualifications semblait bien à son aise sous le ciel du désert californien.

Murray qui n ‘a pas souvent brillé ici se devait en revanche de tenir son rang, mais bousculé par un gros serveur volleyeur il  n a semble t il pas réussi a imposer son jeu.

Menant 4-2 au premier set l ‘écossais a montré des signes de faiblesses voire de résignations.

Excellent parfois en passing et surtout en lob , Murray s ‘est laissé dépassé par la puissance et surtout la qualité de variation du canadien .

Un canadien qui a envoyé 5 aces et totalisé près de 68% de premières balles. Spécialiste du double sous l’impulsion de Mark Woodforde, Pospisil s ‘est montré adroit à la volée et a agressé l’écossais sur ce registre.

Grosse performance de Pospisil qui n ‘avait jamais battu murray auparavant, 4 défaites de rang , suivie d’une victoire très significative. Actuel 129 ème au clasement ATP , le canadien avait atteint la 25 ème place il y a trois ans avant d ‘être handicapé par des blessures, nous avoue  » avoir retrouvé la faim »

Murray  déclare en conférence d ‘après match  » «Je n’ai pas particulièrement bien servi et lui a réussi de très bonnes volées réflexes dans des moments importants . Je ne sais vraiment pas pourquoi je n’arrive pas souvent à bien jouer ici, peut-être à cause des conditions de jeu. Cette année j’ai perdu contre Zverev et Pospisil et pourtant, au cours de ma carrière, j’ai eu de fantastiques résultats contre les serveurs-volleyeurs. Peut-être que je devrais m’entraîner plus contre ce genre d’adversaires.» 

En tout cas cela redonnera du peps à son dauphin Djokovic qui joue très gros sur ce mois de mars avec les deux masters 1000 à défendre.

Le reste de la planête tennis est prévenue, Gagner n ‘est plus un rêve impossible, les meilleurs sont sous la menace des « morts de faim  »

Pospisil continue sa route , il affrontera le serbe Dusan Lajovic 106 ème mondial , tombeur de Feliciano Lopez.

L’occasion est trop belle pour le canadien de réintégrer le top 100, mais que les victoires significatives  sont difficiles à confirmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *