Home » Non classé » Affaire Maly Thomas, Maxime Hamou sera-t-il achevé sur la place publique?

Affaire Maly Thomas, Maxime Hamou sera-t-il achevé sur la place publique?

904 vu

La nouvelle est tombée hier à 18h14, sous forme d ‘un communiqué de presse de la FFT.

Maxime Hamou est sanctionné pour son comportement envers la journaliste Maly Thomas.

Voici le contenu du communiqué   »

Paris, le 30 mai 2017
La direction du tournoi a décidé de retirer l’accréditation de Maxime Hamou à la suite de son comportement répréhensible avec une journaliste, hier, lundi 29 mai.Le Président de la Fédération a saisi la commission des litiges pour acte répréhensible.

Maxime Hamou, jeune joueur de 21 ans, issue des qualifications, avait déjà fait le buzz en envoyant valser  » une journaliste  » de BFMtv qui était déjà visiblement très éloignée du monde du tennis.

Les événements de lundi soir, qui ont fait le tour de la blogosphère, ont montré un jeune homme tentant d ’embrasser de force une journaliste d’ Eurosport, envoyée là pour un direct, à l ‘évidence mal travaillé.

Loin de vouloir pardonner le geste de Maxime Hamou, bien au contraire, il convient tout de même d ‘envisager l ‘ensemble du contexte, qui aura forcément pris ses racines dans une espèce habituelle            d ‘encensement du spectacle de l ‘image. Eurosport. aura choisi d ‘envoyer à Hamou, une présentatrice plutôt qu’une journaliste, une gueule plutôt qu’un vrai spécialiste du tennis.

Mouratoglou ou même Benoit Daniel auraient à l ‘évidence mieux débriefé la défaite d ‘hamou que Maly Thomas, qui déjà avant d ‘être agrippée , redoutait un croche patte de son interlocuteur.

Il y a des situations que les vrais professionnels savent anticiper, voir formater.

Hélas ce lundi 29 mai, on assistait au spectacle affligeant que la télévision française sait nous servir à l ‘heure du repas, façon fast food boisson gazeuze .

Ce genre de comédie imbuvable qui régale les esprits fatigués : Les débordements perpétuels chez Hanouna , ou autres programmes des chaines conccurentes à la même heure. Aurait on sombré dans l ‘impunité du burlesque irrationnel, ou dans une indicible aberration de l ‘esprit.?

On répondra les deux bien sûr,

Entre un président Giudicelli hier qui ne savait plus comment sauver le tennis français du marasme sportif dans lequel il est plongé, et un Henri Leconte donnant son consentement en applaudissant des deux mains la scène pourtant bien répréhensible , on est jeté à  l ‘évidence dans un vide intersidéral de cohérence intellectuelle.

Le président de la FFT, dans un style mondain, façon école polytechnique et belles du soir , semblait  préoccupé pour le moins. Scrutant davantage l’écran de son téléphone portable , que les éventuelles instants de rédemption d ‘un Tsonga pathétique sur le court.

Eurosport, tentera biensûr de se dédouaner en faisant lire un communiqué stérile de son présentateur coupable de bouffonerie, la fédé se blanchira les mains en jetant Maxime Hamou dans la fosse aux lions.

Disons le ici, tout le monde à sa part , à commencer par les instigateurs de ce simulacre de reportage.

On souhaite ici à Maly Thomas de se remettre de ce geste inqualifiable. On demande à Eurosport de parler Sport, et que de sport, et au président Giudicelli de ne pas jeter l ‘opprobre sur son joueur.

Cette commissions des litiges , organe issue de son programme électoral devra faire son travail, sans sanctions abusives, au risque d ‘être saisie pour d ‘autres motifs bien plus profonds.

Maxime Hamou est maintenant un pestiféré, saura t-on le remettre sur le chemin des courts, rien n ‘est moins sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *