Home » Non classé » Queens Murray/Raonic, le duel des coachs

Queens Murray/Raonic, le duel des coachs

503 vu

L’édition 2016 du Aegon Championship Queens Club, masters 500, doté de près de 2 millions d ‘euros de prize money verra s ‘opposer cet après midi si dieu le veut, l ‘actuel numéro 2 mondial Andy Murray au numéro 9 le canadien Milos Raonic.

Finale peu surprenante s’il en est , cette finale nous propose un plateau de choix dans une ambiance pour le moins électrique.

Au delà du fait qu’elle constitue la 5 eme finale pour murray déjà victorieux à 4 reprises, elle est pour le canadien une nouveauté qui se hisse pour la première fois de sa carrière à ce stade.

Electrique disons, alors rien sur le court pour le confirmer, si ce n ‘est la rapidité du service du canadien, ou bien la vista phénoménale de l’écossais qui nous a gratifié d ‘un touché somptueux contre Marin Cilic hier.

Si la foudre risque bien de s ‘abatre sur les carrés de service de murray, c ‘est plutôt dans les tribunes que beaucoup auront les yeux rivés;

Fraichement arrivé dans le staff de Raonic, John Mc Enroe fera face à Ivan Lendl, revenu comme le messi dans le giron de Andy Murray.

Pour défrayer la chronique il n ‘en fallait pas moins, tout le monde s ‘agîte en revoyant les anciènnes gloires revenir aux affaires, mais enfin,   YOU CANOT BE SERIOUS…..

Si l ‘un affiche 2 finales à wimbledon, l ‘autre joueur fétiche de gazon nous gratifie de 3 victoires historiques dans le temple du tennis, en tout cas les carrières respectives de Lendl et Mc enroe, leur confèrent sans aucun doute une capacité incontestable à coacher deux des meilleurs joueurs de la surface.

Si l ‘un confesse que ses plans sont directement dirigés contre Djokovic, John Mc enroe se veut plus serein en se donnant pour objectif de placer Milos dans le dernier carrè en vue d ‘une victoire en grand chelem.

En tout cas dans un remake de la finale du french en 1984, la bataille des regards fera rage en tribune.

Côté joueurs le discours se veut moins passionnel.

Andy Murray affirme    » je ne pense pas qu’il soit intèrressant d ‘en parler parce que je joue Milos en finale , je ne joue pas contre John et Ivan n ‘est pas à mes côté sur le court, les deux coachs sont leur box et ils font ce qu’ils peuvent pour nous aider et nous préparer, ils ne peuvent pas servir pour nous dans les moments importants, et retourner sur des balles de breaks ….. il n ‘y a que les médias pour en faire une affaire. »

et Milos d ‘en rajouter une couche,    » je ne pense pas que ce soit prépondérant, sauf pour la presse ou les fans, en tout cas ni pour moi ni pour andy…. je me focalise sur mes objectifs, point  »

Quand à l ‘avis des autres joueurs sur cette situation, c ‘est Nick Kyrgios qui y va de son habituel franc parlé,  dans des propos  rapportés par le Herald Sun    » peu importe qui andy ramène dans son box;;;; ces deux mecs n’en ont rien à f.. de qui on leur ramène… milos a un des plus gros services du monde et il sait comment jouer, alors les commentaires de John il s ‘en tape… »

A voir donc cet après midi, le plaisir sera intense côté court et côté box..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *